Déclaration de l’IAYSP sur la pandémie mondiale de Covid-19

La pandémie de coronavirus ressemble à une guerre à bien des égards, mais elle est aussi très différente. Au combat, les principales victimes sont les jeunes. Ce sont eux qui sont envoyés sur le champ de bataille et qui risquent de faire le sacrifice ultime. Mais dans cette guerre virale mondiale, les personnes âgées sont le groupe le plus à risque et celui qui fait le plus de victimes. Les jeunes, en grande partie, sont épargnés par la mort et les souffrances causées par les complications du virus. Cette situation nous donne de l’espoir car les jeunes sont capables de reconstruire rapidement les économies, leurs familles et les nations. Dans la lutte contre cette pandémie mondiale, les jeunes et les étudiants peuvent apporter une immense contribution dans les quatre domaines suivants.

Premièrement, soyons responsables. Il est essentiel de se laver les mains, de prendre des distances sociales et de porter des masques. Mais les jeunes ont le pouvoir et l’énergie nécessaires, non seulement pour reconstruire les économies, mais bien plus encore. Ils peuvent s’occuper des personnes âgées et des moins fortunés, et transmettre l’espoir tout en répandant l’amour autour d’eux.  

Deuxièmement, les jeunes peuvent être des modèles d’intégrité sociale et de moralité. Il est essentiel d’avoir un sens aigu de l’altruisme, surtout en cette période où les personnes âgées sont les groupes les plus vulnérables. Les jeunes peuvent aider les personnes âgées à faire leurs courses ou à satisfaire d’autres besoins essentiels. Même si nous pouvons être enfermés et isolés, ou peut-être surtout dans ces espaces restreints, nous pouvons tous choisir d’être heureux, optimistes et de partager la positivité autour de nous.

Troisièmement, nous encourageons les jeunes et les étudiants du monde entier à ne jamais laisser la pandémie COVID-19 les empêcher de servir leurs communautés, leurs nations et le monde. L’un des projets de l’YSP est le défi des “actes de service à domicile” (voir les dernières nouvelles de IAYSP.ORG). Ce défi nécessite des innovations sans précédent et les jeunes peuvent être la force motrice de nouvelles façons de servir. Aide dans une banque alimentaire. Faire des courses pour un voisin. Appelez un ami. Faites cuire un gâteau. Faire des réparations nécessaires à la maison. Les jeunes, en particulier, sont les maîtres des médias sociaux et du dialogue numérique ; utilisons ces plateformes pour diffuser un contenu édifiant afin de faire passer le public des craintes, de l’anxiété et du stress à l’espoir et à l’encouragement.

Quatrièmement, faisons preuve d’empathie envers les moins fortunés, y compris la génération plus âgée qui a dû faire face à des pandémies, des famines et des guerres bien plus graves que celles que nous connaissons aujourd’hui, avec beaucoup moins de ressources. L’empathie avec les autres peut vous aider à vous sentir moins seul, plus connecté et valorisé. Elle augmente également la probabilité que les gens se mobilisent et aident les autres lorsqu’ils en ont besoin. Ne sous-estimons pas le pouvoir de l’empathie et de la compassion ; un seul acte de bonté peut faire beaucoup.

Notre fondateur, le Dr Hak Ja Han Moon, a récemment déclaré que la pandémie de coronavirus nous a montré les limites de la seule initiative humaine. Comme toujours, elle nous demande de nous tourner vers notre foi en Dieu et d’être des lumières du monde. Relevons le défi et soyons les lumières face à l’obscurité.

Nous garderons les victimes de COVID-19 dans nos pensées et nos prières. Dans le même temps, nous saluons la bravoure et l’abnégation des travailleurs de première ligne qui ont fait passer la sécurité et la vie des autres avant leur propre vie.

Vous aimez cet article?

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur Linkdin
Partager sur whatsapp
Partagez sur WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *